samedi 26 juin 2010

NAVA news du printemps 2010

La seconde livraison du trimestriel de l'association nord-américaine de vexillologie vient de paraître.
Il contient des articles sur les marques de commandement de la marine révolutionnaire cubaine et sur le premier drapeau texan, ainsi que la première partie —consacrée aux Caraïbes— d'une étude sur les drapeaux des possessions américaines d'outre-mer. On y trouve aussi une recension de l'ouvrage récent Capture the flag et les nouvelles habituelles de l'association.

vendredi 25 juin 2010

L'avenir institutionnel de la Nouvelle-Calédonie et la question du/des drapeaux (actualisé)

La réunion du comité des signataires de l'accord de Nouméa sur l'avenir institutionnel de la Nouvelle-Calédonie s'est achevée hier jeudi 24 juin à Matignon sur un consensus entre les indépendantistes et la droite non-indépendantiste, sauf sur la question sensible du drapeau (cf. ce blog à la date du 12 février 2010).

Sur les signes identitaires qui n'avance pas depuis douze ans en raison de divergences, indépendantistes et droite calédonienne se sont entendus sur deux drapeaux flottant côte à côte: le drapeau tricolore et un autre à cinq couleurs représentant la spécificité de l'île.
En revanche M. Gomes, qui milite pour un seul drapeau, n'y adhère pas.“Si le Congrès de la Nouvelle-Calédonie en exprime le vœu, les deux drapeaux flotteront sur le Haut-commissariat de la République Française à Nouméa", a déclaré Nicolas Sarkozy pour qui “on n'est pas moins Français quand on reconnaît une autre identité, bien au contraire.”

D'après l'AFP


Actualisé le samedi 26 juin à 14h (grâce à FrancoVex):

Un court et intéressant reportage de France Ô présente cette question des signes identitaires et permet de découvrir la proposition de drapeau unique (reprenant les couleurs du drapeau tricolore et du drapeau kanak) de Calédonie ensemble.

dimanche 20 juin 2010

Franciae Vexilla de juin

Le nouveau Francia Vexilla (n° 58) est paru  l'occasion de la dernière réunion de la SFV.
Il est principalement consacré à la seconde partie de l’étude sur la Croatie est ses différents emblèmes historiques. La période étudiée va de la fin de la première guerre mondiale à nos jours. L'article est illustré de 48 documents et dessins dont 31 en couleurs.
Ce numéro comporte aussi un article sur le Conseil constitutionnel et le drapeau qu'il utilise, ainsi que deux brèves concernant la présidence de la République: le fanion de voiture et le nouvel emblème du pupitre.

Le trimestriel Franciae Vexilla est envoyé à tous les membres de la SFV. Il n'est pas possible de se le procurer autrement.
Les demandes d'adhésions doivent être envoyé au secrétaire-général de la SFV.

samedi 19 juin 2010

Le dernier bulletin vexillologique croate

Grb i Zastava, bulletin trimestriel de la Société croate d'héraldique et de vexillologie vient d’arriver. 
Toujours intégralement rédigé en croate et en anglais, il est largement illustré en couleurs. Ce numéro ne comporte pas d'articles purement vexillologiques à l'exception d'un billet sur le Hrvatska enciklopedjia, l'encyclopédie croate parue l'année dernière, qui ne comporte pas —faute de place— d'entrée “vexillologie”. La notice prévue figure dans donc in-extenso ce numéro.
Par ailleurs, l'article sur le College of arms anglais est illustré de deux photos des bannières des différents officiers de cette vénérable institution.

lundi 14 juin 2010

La question du jour !

Coupe du monde de football oblige, la question du jour sur le site internet de la ville de Paris est une question vexillologique !
La réponse des service municipaux est intéressante car elle pointe la pauvreté du droit vexillologique français, pauvreté qui est finalement préjudiciable aux administrés car elle ouvre la voie à de nombreuses interprétations —plus ou moins arbitraires— de la part des services de police, des municipalités ou des magistrats.




Peut-on accrocher un drapeau à sa fenêtre pendant la Coupe du monde?

Crédits
[14/06/2010]

A l'occasion de la coupe du monde de football,beaucoup de supporters souhaitent apporter leur soutien en accrochant à leur fenêtre un drapeau du pays de leur équipe favorite. Mais cette pratique est-elle vraiment autorisée?

Il n'existe pas de réglementation à ce sujet.

Il est toléré d'accrocher un drapeau à sa fenêtre à partir du moment où cet acte reste isolé et non revendicatif.

Pour plus de renseignements:

Préfecture de police


samedi 12 juin 2010

Le drapeau anglais flottera sur Downing Street pendant la Coupe du monde


L'AFP vient d'annoncer que Le drapeau anglais flottera sur le 10, Downing Street pendant la Coupe du monde en signe de soutien à l'équipe d'Angleterre, au côté du traditionnel Union Jack, le drapeau du Royaume-Uni, a annoncé mercredi le Premier ministre britannique David Cameron.
«Je peux annoncer que sans coût supplémentaire pour le contribuable, le drapeau de Saint-George flottera sur Downing Street pendant la coupe du monde", a dit avec une pointe d'humour M. Cameron lors des questions hebdomadaires au Parlement, qui ont fait une large place aux coupes budgétaires.
«Et je suis persuadé que tous (les députés), quelle que soit la partie du Royaume-Uni d'où ils viennent, vont crier “Allez l'Angleterre !“ a-t-il ajouté.
L'équipe d'Angleterre est la seule des îles britanniques à s'être qualifiée pour la phase finale du Mondial-2010, qui début vendredi en Afrique du Sud.
L'Union Jack […] est le seul drapeau qui flotte habituellement au-dessus de la résidence officielle du Premier ministre britannique.
Le drapeau anglais de Saint-George, une croix rouge sur fond blanc, devrait être installé samedi aux côtés de l'Union Jack, et y restera tant que l'équipe d'Angleterre sera en compétition.
Pendant la dernière coupe du monde en 2006, le Premier ministre travailliste Tony Blair avait déjà fait flotter le drapeau d'Angleterre sur Downing Street.


vendredi 11 juin 2010

Le magazine sud-africain

À l'heure où le monde entier à les yeux braqués sur l'Afrique du Sud, voici le dernier numéro de la newsletter de la Southern African Vexillological Society (publiée désormais uniquement sous forme de pdf).
On y trouve des articles sur le drapeau de la Rhodésie du Sud, sur un drapeau rescapé de la guerre des Boers, sur un siècle (1910-2010) de drapeaux nationaux sud-africain, etc. ainsi que de nombreuses autres petites nouvelles.

jeudi 10 juin 2010

Essais vexillologiques


La communauté vexillologique australienne est actuellement en ébullition. En effet l'idée de modifier le drapeau national en lui faisant perdre sa référence à l'Union Jack est de plus en plus est de plus en plus à l'ordre du jour. Cette perspective suscite évidement des débats passionnés à la fois chez les spécialistes, les historiens, les politiques et dans l'ensemble de la population. La science des drapeaux devient ainsi là bas une matière à la mode !

Témoin la récente parution de ce recueil de dix essais sur la question, dont un seul est le fruit d'un vexillologue (Tony Burton de Flags Australia) et qui regroupe les contributions d'écrivains et d'universitaires. La préface est disponible en pdf ici.

Caught in the Breeze. 10 essays. Edited by Greg Gould, Lesley Boland, Sean Harverson. Canberra, Blemish Books, 2010. 15 x 21 cm, 104 pages.

L'ouvrage peut être commandé ici.

mercredi 9 juin 2010

Crux Australis de juillet

Le journal de la société australienne de vexillologie, Flags australia, vient d'arriver.
Comme toutes les dernières livraisons, elle est bien entendu largement consacrée au flag debate actuel sur le changement du drapeau national et se fait le reflets des opinions émises dans la presse ou par les responsables politiques. Elle comporte cependant aussi un article historique sur le premier drapeau du Queensland en 1859 et une recension de l'ouvrage Caught in the Breeze.
Le sommaire complet se trouve ici.

mardi 8 juin 2010

Nouveaux ouvrages historico-vexillologiques

Patrice de la Condamine, «explorateur des pays et des hommes» qui a déjà publié de nombreuses monographies historiques et vexillologiques sur les États et les peuples du monde entier, vient d'éditer trois nouvelles études:

Le Japon et la grande Asie. Les États de la sphère de coprospérité 1930-1945. Montfort-de-Béarn, Les Enclaves libres, 2010. 14,5 x 20,5 cm, 124 pages.

Présentation historique, géographique et politique des États de l'est asiatique au moment où le Japon menait une politique expansionniste destinée à dominer cette partie de l'Asie (notamment en mettant fin aux colonies occidentales) afin de lui offrir un débouché industriel et démographique. Outre le Japon, les États et les régimes politiques de toute la région font l'objet d'une notice: Corée, Mandchoukouo, Chine, Indochine, Laos, Thaïlande, Birmanie, Philippine, Indonésie, Malaisie, Singapour et même “Inde libre”…
Avec 36 drapeaux en couleurs sur 7 planches.

Insoumissions dans la Russie de 2010. Idid, id, 2010. 14,5 x 20,5 cm, 72 pages.

Panorama de tous les mouvements sécessionnistes (Carélie, Tarastan, Bachkortosan Tchétchénie, Daghestan, etc.) et politiquement dissidents actuellement actifs en Russie.
Avec 39 drapeaux en couleurs sur 6 planches.

Le Birobidjan. Une aventure juive en SibérieIdid, id, 2010. 14,5 x 20,5 cm, 72 pages.


Étude sur cet état de la Fédération de Russie créé en 1928 —et existant toujours— comme "district national juif" au fin fond oriental de la Sibérie et qui devait regrouper les population juives de l'URSS de l'époque.
Avec 3 drapeaux en couleurs.

jeudi 3 juin 2010

Outrage au drapeau (suite 3)

À la suite de l'affaire de la photographie primée par la FNAC et qui semblait outrager le drapeau tricolore, la réglementation va sans doute évoluer. C'est que laisse présager une dépêche AFP de ce matin:

PARIS — La ministre de la Justice Michèle Alliot-Marie va proposer un décret punissant d'une amende de 1500 euros l'outrage au drapeau français, y compris dans un cadre artistique, après la diffusion d'une photo montrant un homme s'essuyant le postérieur avec le drapeau français.
Ce projet de décret prévoit «une contravention de cinquième classe, punie de 1.500 euros d'amende, qui permettra de sanctionner d'une part le fait de dégrader ou d'utiliser de façon indécente le drapeau tricolore dans un lieu public ou ouvert au public, et d'autre part de diffuser par tous moyens la représentation de ces faits», a précisé jeudi à l'AFP Arthur Dreyfuss, porte-parole adjoint du ministère de la Justice.


De son côté Louis Nègre, sénateur UMP des Alpes-Maritimes, vient de déposer une proposition de loi «visant au respect du drapeau français». Il a donné à la chaîne Public Sénat un interview à ce propos le 26 mai dernier.