samedi 14 mai 2011

Le Conseil de l'Arctique signe son premier traité


Le premier traité entre les huit pays membres du Conseil de l'Arctique a été signé le 12 mai 2011 à Nuuk (Groenland), à l'issue de la 7ème réunion, marquant une étape de coopération entre tous les pays de la région. Les représentants du Canada, du Danemark, des États-Unis, de la Finlande, de l'Islande, de la Norvège, de la Russie et de la Suède ont paraphé le premier document juridiquement contraignant sous l'égide du Conseil de l'Arctique (créé en 1996) concernant la recherche et le sauvetage. Les autochtones du Nunavut étaient représentés dans la délégation canadienne. La présidence sera assurée par la Suède de 2011 à 2013.


Ce traité veut montrer que « l'Arctique est une région de coopération, et pas de conflit ». Cet esprit de collaboration sera utile lorsqu'il s'agira de domaines plus délicats comme l'exploitation des ressources, le trafic maritime ou encore la protection de l'environnement. Ce traité n'a aucune incidence sur la souveraineté de l'Arctique. La commission responsable de l'application de la convention des Nations unies sur le droit de la mer prévoit déjà l'encadrement des revendications.

Le logo du Conseil de l'Arctique montre un renard arctique roulé en boule masquant partiellement une carte de la calotte polaire arctique. Il figure parfois sur un drapeau blanc ou bleu.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire