mercredi 5 septembre 2012

Une amende pour avoir brûlé le drapeau français un soir d'élection

Trois jeunes hommes âgés de 21 à 26 ans ont été condamnés à une amende, lundi, pour avoir brûlé un drapeau français, dérobé à des militants UMP, le soir du premier tour de l'élection présidentielle du 22 avril 2012.

Lors de leur audience devant le tribunal correctionnel de Besançon, ils ont réfuté les faits, affirmant ne pas se connaître avant leur garde-à-vue.
Le tribunal en a jugé autrement, condamnant deux d'entre eux à 100 € d'amende et le troisième à 100 € avec sursis.
La procureure avait requis de 300 € d’amende avec sursis et un stage de citoyenneté à un mois de prison avec sursis.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire